Qu’est-ce que le burnout ?

“J’en peux plus de ce dossier, je vais finir en burnout !” “Toute l’équipe est en burnout avec cette nouvelle organisation” “X. est en arrêt depuis 3 mois maintenant, on pense tous que c’est un burnout”. Le mot Burnout est devenu très présent désormais dans notre quotidien mais souvent mal compris. Alors, qu’est-ce que le burnout exactement ?

shallow focus photography of man wearing red polo shirt

Version officielle

Commençons tout simplement par la définition très officielle de l’OMS :

Le burn-out, ou épuisement professionnel, est un syndrome conceptualisé comme résultant d’un stress chronique au travail qui n’a pas été correctement géré.

Trois dimensions le caractérisent:

  • un sentiment de manque d’énergie ou d’épuisement
  • un retrait vis-à-vis du travail ou des sentiments de négativisme ou de cynisme liés au travail
  • une perte d’efficacité professionnelle.

Le terme de burn-out ou d’épuisement professionnel désigne spécifiquement des phénomènes relatifs au contexte professionnel et ne doit pas être utilisé pour décrire des expériences dans d’autres domaines de la vie.

Qu’est-ce que le burnout ? Ce que nous, la team Human Tempo, retenons de cette définition :

unrecognizable person sleeping under blanket

Le rôle central du stress

  • Le burnout est dû au stress chronique au travail. La personne est complètement épuisée, au bout du rouleau, à cause d’une situation de stress qui dure depuis plusieurs mois voire plusieurs années. Ce stress n’est pas forcément intense mais s’accumule pour créer une usure complète des ressources physiques.
  • low angle photography of airplane

    Burnout = monde du travail

    Lorsque l’on parle de burnout, on parle d’une situation liée exclusivement au monde du travail. Le stress chronique est dû à sa profession et à la manière dont on l’exerce. Bien sûr, cela finit rapidement par avoir des conséquences sur sa vie personnelle, mais l’origine n’est pas là. Ainsi, parler de burnout parental n’est pas très raccord avec cette définition de l’OMS, il faudrait inventer un autre terme.

    close up photography of woman sitting beside table while using macbook

    Plus j’en fais, moins ça va

    L’OMS parle de fatigue, de sentiments négatifs, mais aussi de perte d’efficacité, et ce point est aussi très important, souvent sous-estimé. La personne en train de s’épuiser a souvent l’impression, au contraire, qu’elle est à fond et qu’elle fait son max, donc qu’elle est super efficace et indispensable. Seule la prise de recul honnête lui permettra de réaliser que la quantité ne compense pas l’absence de qualité ! Or, lorsqu’on est épuisé, il est très difficile de produire un travail de qualité.

    Et vous, où en êtes-vous ? Vous pouvez lire notre page sur les symptômes du burnout, et aussi répondre à notre test, qui vous permettra d’obtenir le point de vue personnalisé de la team Human Tempo sur votre situation.

    N’hésitez pas non plus à télécharger notre Petit Cahier pour retrouver l’équilibre : 50 pages d’explications, conseils et exercices pour comprendre l’épuisement.

    %d blogueurs aiment cette page :