La “Théorie U” en action

La théorie U a été développée par Otto Scharmer, un chercheur du MIT, au début des années 2000, pour proposer une nouvelle approche à la conduite du changement. Et il se trouve qu’elle décrit parfaitement ce que vont traverser les participants aux césures Human Tempo. On vous en dit plus ?

Principes de base de la théorie U

Déjà, un petit schéma pour comprendre l’essentiel et surtout voir le fameux “U” que parcourent les participants. Et bien sûr, “U” se dit “you”, puisqu’il s’agit de revenir à soi.

Alors déjà, Human Tempo part du même principe de base que Otto Scharmer : nous réunissons de petits groupes de personnes pour vivre ensemble un “temps suspendu” (en l’occurence au calme de la campagne). C’est, d’après les principes de la théorie U, la condition nécessaire pour s’aventurer hors des sentiers battus de notre réflexion, et porter un regard nouveau sur ce que l’on traverse.

Juste avant, les participants remplissent le questionnaire qui permet de “télécharger” (downloading) les éléments de leur situation. Etape préalable indispensable.

Durant les temps de césure, nous proposons aux participants de cheminer selon les trois étapes décrites dans la théorie U pour descendre le long du côté gauche du U.

Les trois étapes de la descente

  1. Suspendre la voix du Jugement (VoJ) pour voir autrement : nous pratiquons le non-jugement vis à vis des autres, mais aussi vis à vis de soi-même (bien plus dur !), pour regarder les choses telles qu’elles sont et non plus telles qu’on aimerait qu’elles soient. C’est notamment l’occasion de sortir du déni et de garder l’esprit ouvert (Open mind).
  2. Suspendre la voix du Cynisme (VoC) pour repartir du réel : nous pratiquons une écoute active des participants, mais aussi entre les participants, pour expérimenter ensemble la bienveillance et l’empathie. Ainsi, on arrive à l’ouverture du coeur (Open heart) qui permet d’accepter les autres et surtout de s’accepter, soi, tel que l’on est.
  3. Suspendre la voix de la Peur (VoF) pour lâcher prise : notamment, les pratiques corporelles permettent de réduire le niveau de stress dans le corps et de sortir de l’état d’angoisse qui accompagne nos participants à leur arrivée. La lucidité revient et avec elle le lâcher-prise sur les blocages. C’est le Open will, que nous traduirons par Lâcher la volonté; accepter et contempler plutôt que de vouloir tout contrôler.
man walking near body of water

Retour à la source

On arrive ainsi à la présence à soi (Presencing), qui chez nous se traduit par des personnes qui se redécouvrent, qui sont à nouveau prêtes à s’aimer et s’estimer, telles qu’elles sont et malgré ce qu’elles traversent actuellement. Le fameux déclic qui redonne l’envie d’avoir envie ! (#johnnyhalliday)

Remonter pour passer à l’action

Tous les participants ne cheminent pas de la même manière. Avec les césures Human Tempo, tout le monde arrive à l’étape de la Présence à soi. Certains y arrivent le 5e jour et repartent avec le reste du chemin de la remontée devant eux. Ils en ont désormais l’énergie et nous les accompagnons pour cela lors des 4 semaines de suivi.

D’autres, durant la césure, vont commencer à vivre les étapes suivantes et notamment :

  1. Laisser émerger : sans imposer sa volonté, il s’agit d’observer ce qui vient spontanément. Nos envies, nos souhaits, ce que l’on trouve beau, les témoignages des autres participants qui nous inspirent, etc… Ainsi, on rééduque peu à peu son cerveau aux émotions positives, et à la faculté de se projeter, sans jugement et sans angoisse, dans l’avenir.
  2. Mettre en oeuvre : certains participants arrivent à cette étape durant le séjour. Ils ont une idée claire des prochaines étapes, voire commencent déjà à rédiger un plan, des idées de lettres à envoyer, des contacts à prendre. Il est important que tout cela se fasse de manière sereine et agréable, sinon, il est trop tôt pour passer à cette étape.
  3. Incarner : c’est l’étape qui est vécue lors du retour chez soi. On applique les décisions prises : hygiène de vie, conversations nécessaires, prise de position vis à vis de sa hiérarchie ou de sa famille. Bien entendu, via le programme de suivi de 4 semaines, nous sommes aux côtés des participants pour les accompagner dans cette étape.
woman doing yoga

Agir !

On arrive ainsi au bout du U, matérialisé par la flèche qui montre que l’on est prêt à s’élancer vers le Nouveau.

Nul ne peut présumer de ce que ce nouveau sera avant d’avoir parcouru toutes les étapes. Ce qui est certain, c’est qu’il correspondra à la vie que le participant souhaite vraiment vivre.

Pour en savoir plus sur la théorie U, en anglais : https://en.wikipedia.org/wiki/Theory_U

Ou en français mais l’article est moins riche : https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_U

%d blogueurs aiment cette page :