Entreprises

Des entreprises et des mutuelles font confiance à Human Tempo pour prendre en charge les personnes à divers niveaux d’épuisement.

Un collaborateur qui s’épuise, c’est une situation difficile à vivre pour toute une équipe. Les absences impromptues se multiplient, le travail est réalisé de manière erratique et retombe sur les collègues, l’ambiance se dégrade avec les sautes d’humeur de la personne.

L’arrêt maladie représente un coût important en terme de travail non réalisé, mais aussi en terme de maintien de salaire pour l’organisme de prévoyance.

Et bien sûr, la première victime de cette situation d’épuisement est le collaborateur concerné puisqu’il va partir en arrêt maladie pour une moyenne de 7 mois. A l’issue de cet arrêt, très souvent, la personne quitte ou perd son emploi, et voit également son estime de soi durablement dégradée.

ENTREPRISES

Nous prenons en charge vos collaborateurs, idéalement au début d’une situation d’épuisement, de manière préventive.

Nous pouvons les intégrer dans nos programmes ou créer une session intra-entreprise.

Nous pouvons aussi créer un programme spécial de retour à l’équilibre pour une équipe qui traverse un moment difficile.

Téléchargez ici notre présentation pour les séjours santé et mieux-être :

Téléchargez ici notre présentation pour les séjours Oser Changer :

MUTUELLES

Nous accueillons vos adhérents en arrêt maladie, quelle que soit la durée de leur arrêt.

Nous pouvons soit les intégrer à nos programmes, soit créer une session spécifique pour eux, autour de leurs thématiques particulières.

La MGEN est notre premier partenaire.

Quelques résultats de notre programme “Sortir de l’épuisement”.

Profil des participants : 70% étaient en arrêt maladie, 53% déclaraient une appréhension très forte à l’idée de retourner au travail.

Un mois après la fin du programme :

* dont 74% qui ont effectivement repris un emploi dans les 3 mois.

Contactez-nous pour construire ensemble la meilleure proposition pour vos collaborateurs : rachel@humantempo.com.

%d blogueurs aiment cette page :