Burnout comment s’en sortir ?

Ca y est, vous le savez, ce que vous traversez s’appelle un moment d’épuisement professionnel, ou encore un burnout. OK, le déni n’est plus de mise. Si c’est un burnout, comment s’en sortir alors ?

Dans cet article, nous ne prétendons pas avoir la solution miracle (scoop : il n’y en a pas) mais plutôt vous donner 3 étapes concrètes à mettre en place rapidement pour commencer à aller mieux. Et surtout, ne plus avoir le sentiment de s’enfoncer peu à peu dans un puits sans fond !

positive young ethnic woman enjoying takeaway coffee on street

1. Accepter la situation (et sortir de la culpabilité stérile)

Alors tout d’abord, quelques chiffres. Pour sortir de cette satanée culpabilité ! Environ un travailleur français sur deux va connaître une expérience d’épuisement professionnel au cours de sa carrière. Ce chiffre est en augmentation constante depuis plusieurs années. Pour citer un psychologue rencontré en 2018 : “En 2010 les gens venaient me voir pour des problèmes de famille, maintenant tout le monde vient me voir pour des problèmes au travail.”.

Un arrêt pour burnout, c’est en moyenne 7 mois, avec un taux de rechute de 50%. Chez Human Tempo, nous avons accueilli des personnes arrêtées depuis 1 mois, 6 mois, 1 an, 3 ans… Il n’y a pas de cas classique. Certains sont paniqués au bout de 2 mois à la maison, d’autres estiment avoir de la chance au bout de 3 ans d’arrêt d’avoir appris tant de choses sur eux.

Vous l’aurez compris, la première étape (mais pas la plus simple) c’est d’ACCEPTER votre situation et de sortir du jugement de soi. Non, vous n’êtes pas faible, ni mauvais professionnellement, ni en échec. Vous traversez un moment complexe, comme une grande partie des français, tout simplement.

man in black shirt and brown shorts holding bicycle

2. Arrêter au plus vite la spirale du stress

Ensuite, il est essentiel de réinstaller de la sérénité dans votre quotidien. Les personnes que nous recevons sont en situation de stress depuis plusieurs mois voire plusieurs années. Elles ont perdu l’habitude d’être détendues et même en arrêt, ont le réflexe de s’inquiéter, se poser 1000 questions, stresser pour la suite, etc… Ce qui est évidemment contre-productif.

Alors autorisez-vous à mettre vos questionnements et problèmes de côté durant quelques semaines et à vous consacrer à VOUS. Faites-vous plaisir, pratiquez vos activités préférées sans culpabiliser, prenez soin de vous, concentrez-vous sur tout ce qui est beau, positif, agréable autour de vous. C’est la rééducation de votre cerveau ! Ce n’est pas être égoïste ni inconsistant, c’est tout simplement indispensable pour sortir du stress constant, prendre du recul et commencer à voir clair pour la suite.

Challenge accepté ?

a flatlay of office supplies

3. Créez-vous un programme de récupération comme un pro

Si au début, l’idée de vous arrêter 15 jours vous semblait un temps énorme, très rapidement, les semaines se mettent à filer et le temps échappe à votre contrôle. Cela peut être très angoissant !

Notre conseil est simple : reprenez la main sur le temps qui passe en installant un programme quotidien de récupération. Vous n’êtes pas en vacances, vous êtes en arrêt maladie, vous devez donc agir pour aller mieux.

Alors chaque programme devra être différent en fonction des individus, mais globalement, votre programme pourra contenir les éléments suivants :

  • Fixer une heure de réveil (qui peut évoluer en semaine en semaine).
  • Installer une routine sportive quotidienne : cela peut être marcher 10 mn la première semaine, ou encore faire 1h de vélo à son rythme lorsque vous sentez que c’est jouable pour vous.
  • Manger sainement au moins pour un repas par jour : légumes, fruits, produits non transformés…
  • Voir un.e ami.e au moins une fois dans la semaine.
  • Faire une sortie au moins une fois dans la semaine (resto, cinéma, visite, balade loin de la maison…)
  • Vous autoriser à faire la sieste afin de récupérer. Mieux vaut se lever à une heure raisonnable et faire la sieste que dormir jusqu’à midi, ce qui n’est jamais bon pour l’estime de soi !
  • Fixer une heure de coucher.
  • Ranger, réparer, trier vos affaires deux fois dans la semaine par exemple.
  • Et toute autre activité que vous aimez : peindre, danser, écouter de la musique, lire, regarder un match de foot, etc…

Vous aurez ainsi l’impression de vous prendre en main de manière concrète et pro dans ce processus de récupération. Et surtout, si à un moment vous dérapez et n’arrivez plus à suivre le programme, pas de jugement (voir étape 1 ; ) ). Reprenez tout simplement le programme, simplifiez-le s’il est trop complexe ou trop challengeant. L’important n’est pas ce que vous arriverez à faire dans le programme, mais le simple fait d’avoir une hygiène de vie correcte au quotidien !

Oui, vous allez vous en sortir ! C’est certain.

A la question : Burnout comment s’en sortir, vous avez maintenant une idée des premières étapes. N’hésitez pas à faire le test de la team Human Tempo pour obtenir un avis personnalisé sur votre situation.

Connaissez-vous notre Petit Cahier pour retrouver l’équilibre ? En 50 pages, vous trouverez des informations, des conseils et des exercices pour vous accompagner vers plus de sérénité. C’est entièrement gratuit et c’est à télécharger sur ce site !

Et bien sûr, nous serions ravis de vous accueillir pour un séjour Recharge, créé spécifiquement pour vous accompagner vers la sortie du burnout. Pour tout savoir sur ce programme qui a satisfait ses 60 participants à ce jour c’est ici :

%d blogueurs aiment cette page :