Ces pratiques, regroupées souvent sous le nom de pratiques corps-esprit, ont pour particularité de passer par notre corps pour apaiser notre esprit.

Pour le yoga, les postures permettent à la fois de s’étirer, de se muscler en profondeur et de travailler sur les tensions emmagasinées dans notre corps, mais aussi amènent une détente complète du mental, surtout si la séance se termine par quelques minutes de méditation. Même les débutants pourront immédiatement en ressentir les bienfaits.

En ce qui concerne le shiatsu, c’est le thérapeute qui va exercer des pressions le long des méridiens de notre corps, sous la forme d’un massage complet, des pieds à la tête. Il va ainsi repérer les points de déséquilibre, pouvoir travailler dessus et attirer notre attention sur ce qui ne va pas en ce moment dans notre vie.

Et pour la méditation, pratiquée désormais de manière laïque et accessible, elle commence par une attention portée sur la respiration, avant de générer un profond bien-être au niveau du mental, qui s’apaise et s’ouvre à la gratitude. Après un peu d’expérience, en quelques minutes, on peut expérimenter un retour à la sérénité.

Dans notre monde actuel où l’on est de plus en plus dans une culture de l’hyperconnexion et du zapping mental, notre cerveau est trop souvent sur-sollicité et s’approche dangereusement de la surchauffe. Il est vraiment important d’avoir à sa disposition quelques techniques simples pour revenir au calme. Cela permet aussi de rester centré par rapport à ses valeurs profondes, et à ne pas se perdre dans une vie qui n’est pas la nôtre.

2 Comments on “Yoga, shiatsu, méditation… leurs bienfaits dans notre société.

  1. Bonjour,
    Je passe et j’effleure cette page. Le shiatsu se définit par lui-même et est distingué des autres pratiques de massage par le ministère de la santé japonais depuis … 1964.
    Donc parler de massage shiatsu revient à l’associer à ce que le shiatsu n’est pas, voir contribue même à reléguer cet médecine complémentaire au rang d’un simple « style » de massage, à côté du massage californien, du massage ayurvédique, etc …
    Donc il ne faudrait pas utiliser cette expression, même si on la rencontre souvent. Elle révèle une mauvaise connaissance du shiatsu.
    Bien à vous

    • Bonjour Fiona, c’est vrai que le shiatsu est une pratique bien à part. Comme c’est encore peu connu en France l’idée était de faire percevoir que cela passe par le toucher. Cependant je comprends votre remarque et j’en tiendrai compte !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :